Le Parc,
Territoire
Le Parc,
organisme
public
Le Parc,
et ses
partenaires

Janvier 2018 - Janvier 2019 : Développement des pratiques agroécologiques

Cette mission conjointe des Parcs naturels régionaux des Alpilles et de Camargue, portée administrativement par le Parc des Alpilles, a été animée par Mme Nathalie Vanherle de janvier 2018 à février 2019.

 

La démarche du projet : 

Afin de cibler au mieux les filières agricoles nécessitant un accompagnement prioritaire et définir le type d’actions à mettre en place, un état des lieux a été réalisé dans les principales filières présentes sur le territoire. Le choix s’est alors porté sur 4 filières identifiées comme prioritaires : grandes cultures, maraîchage, arboriculture et élevage en zone humide.

 

 

Sur la base d’entretiens individuels, de réunions en groupes de travail et d’un travail de recueil de documentation, un plan d’action a été rédigé qui porte sur 3 axes :

  • L’organisation de journées de formation et d’échange en collaboration avec des partenaires experts, dans 3 des filières agricoles retenues (arboriculture, grandes cultures et maraîchage).
     
  • Une enquête auprès des producteurs, pour la filière d’élevage en zone humide.
     
  • Une expérimentation sur plusieurs parcelles agricoles (pour la filière grandes cultures).
  •  

a) Organisation de journées de formation et d’échange et d’un séminaire :

  • 08/01/2019 à Arles : Des alternatives aux produits phytosanitaires en Arboriculture fruitière ? C’est possible! 
  • 05/03/2019 à Saint-Rémy-de-Provence :Raisonner son projet en Agriculture de Conservation en Céréales.
  • 05/02/2019 à Arles : La mise en place de couverts végétaux, adaptés en intercultures, dans les systèmes grandes cultures .
  • Mars 2019 :Comment créer un collectif maraîcher de type GIEE ? 
  • 13 décembre 2018 à Fontvieille :Séminaire sur la « Fertilité des sols » : Comment développer des filières d’approvisionnement en matières organiques locales sur les fermes ? 

b) Enquête auprès des producteurs, pour la filière d’élevage en zone humide : 

Dans le but de renforcer la complémentarité entre culture et élevage, une enquête a été menée auprès d’un échantillonnage d’agriculteurs afin d’identifier les pratiques existantes et les possibles leviers d’action (30 céréaliers ne possédant pas d’élevage ont été enquêtés par téléphone, et 20 éleveurs).

D’un côté les éleveurs sont en recherche de terres de pâturages et d’un autre, les céréaliers s’inscrivent dans une dynamique de développement de l’agriculture biologique, encouragée par la PAC, et intègrent des couverts végétaux dans leurs rotations qu’il apparaît pertinent d’associer à du pâturage. Le Parc souhaite créer du lien entre éleveurs et céréaliers afin de renforcer les partenariats. Historiquement, la Camargue est un territoire sur lequel il se pratiquait naturellement une complémentarité entre culture et élevage, avec la présence d’éleveurs herbassiers de moutons Mérinos d’Arles, qui pâturaient d’octobre à juin dans les mas.

 


Moutons de race Mérinos d’Arles pâturant des luzernes au Sambuc (crédit : Anne Vadon)

 

Semis de trèfles par hélicoptère dans un riz en AB avant moissons au Paty de la Trinité (crédit : Anne Vadon)

 

Un travail de chiffrage des infrastructures nécessaires à la présence d’un élevage a été réalisé (coût des clôtures, d’un embarcadaire, de mise en place d’un point d’abreuvement,…tenant compte du type d’élevage : ovin, équin, bovin).

Enfin, dans un contexte de changement climatique, les phénomènes cévenoles de fortes pluies automnales étant de plus en plus fréquents (et suite à des ruptures de digues du fleuve Rhône), un premier travail de recensement de terres de replis pouvant accueillir les troupeaux a été réalisé. Identification de sites de friches agricoles sur quatre communes des Alpilles : les Baux de Provence, Orgon, Paradou et Sénas. Il convient de poursuivre ce travail, et d’identifier le foncier disponible à l’échelle du Pays d’Arles et potentiellement mobilisable dans cette démarche.

 

c) Expérimentation sur plusieurs parcelles agricoles (pour la filière grandes cultures)

  • Expérimentation sur la mise en eau hivernale des rizières.
  • Expérimentations de couverts végétaux en interculture.

 

d) Les partenaires techniques :

Arboriculture :

  • Bio de Paca.
  • CETA arboricole de Cavaillon.
  • DRAAF Paca.
  • GDA arboricole de Cavaillon.
  • GRAB.
  • GR CETA de Basse Durance.
  • INRA d’Avignon.
  • Station expérimentale arboricole de la Pugère.

 

Élevage :

  • Fédération des Manadiers.
  • Syndicat des éleveurs du Mérinos d’Arles.
  • Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône.
  • Institut de recherche de la Tour du Valat.

 

 

Parc naturel régional de Camargue - Mas du Pont de Rousty - 13200 Arles - Tél. 04 90 97 10 82 - info@parc-camargue.fr

Partenaires institutionnels du Parc




Site internet créé par ID-Alizés / Design BDD Communicationi