Le Parc,
Territoire
Le Parc,
organisme
public
Le Parc,
et ses
partenaires

Des difficultés de gestion

Une enquête de 1996 montre que 53 % des usagers sont insatisfaits de la gestion de l’eau. Ces difficultés ont trois causes principales. 

  • Des besoins en eau différents sur un même espace. C’est le cas des roselières gérées pour la chasse, la coupe du roseau, le pâturage et la conservation de la nature. Le problème de la compatibilité des activités se pose alors. 
  • Un usage de l’eau tributaire d’un autre usage : Plus de la moitié des usagers sont dans ce cas ! L’inondation de marais de chasse, d’étangs pour la conservation des oiseaux ou de pâturages pour la pousse de l’herbe   s’effectue à partir du réseau agricole. Or c’est la riziculture qui détermine largement les périodes de distribution de l’eau dans le réseau et conditionne donc sa disponibilité et aussi sa qualité.
  • De la dépendance hydrologique des milieux deltaïques : La gestion de l’eau dans un espace perturbe les activités alentour en créant un environnement non recherché (trop humide, trop salé  ). Le problème de la protection du milieu se pose. Généralement, cette situation conduit au cloisonnement de l’espace soit par la mise en place d’espaces tampons (création de la Réserve nationale de Camargue) soit par des aménagements visant à rompre les échanges entre milieux (digues, barrage anti-sel)

Haut de page

 

Parc naturel régional de Camargue - Mas du Pont de Rousty - 13200 Arles - Tél. 04 90 97 10 82 - info@parc-camargue.fr

Site internet créé par ID-Alizés / Design BDD Communicationi