Le Parc,
Territoire
Le Parc,
organisme
public
Le Parc,
et ses
partenaires

Trois pommes de discordes autour de l'eau

La nature des conflits entre usagers de l’eau tourne autour de trois questions qui sont par ordre d'importance : 

  • La qualité de l'eau : les besoins divergent en premier lieu sur la salinité : eau douce pour l'agriculture, saumâtre pour certains milieux naturels, salée pour la saliculture. Mais la qualité chimique et biologique des eaux pose aussi problème. Engrais et pesticides agricoles, irrigation massive du delta par l'eau du Rhône (400 millions de m3/an) de qualité moyenne sont par exemple une source d'inquiétude pour la protection des milieux naturels. 
  • La saisonnalité des besoins : les plus gros consommateurs (riziculteurs et saliniers) ont des besoins d'eau au printemps et en été. Ils imposent une hydrologie du delta inverse de celle du régime naturel, peu favorable par exemple à la conservation des espèces animales et végétales les plus originales. Par ailleurs, la période des  besoins de nombreux autres usagers (coupeurs de roseaux, éleveurs, chasseurs) est souvent spécifique et peu compatible.
  • La quantité d'eau : il s'agit de la hauteur d'eau souhaitée dans le milieu pour l'exercice d'une activité (pêche, chasse, coupe du roseau, croissance du riz...). Elle diffère d'une activité à l'autre, d'où la question : quel niveau ou quelles variations de niveau d'eau sont acceptables par tous ?

    Haut de page
     

Parc naturel régional de Camargue - Mas du Pont de Rousty - 13200 Arles - Tél. 04 90 97 10 82 - info@parc-camargue.fr

Site internet créé par ID-Alizés / Design BDD Communicationi