Le Parc,
Territoire
Le Parc,
organisme
public
Le Parc,
et ses
partenaires
Téléchargements
Recherche
Texte (minimum 3 caractères) 
Catégories 
Date après le 
Date avant le 
Recherche avancée

Réponses : 19  
Télécharger
17/07/2017
Délibération 13 : convention d'application 2017-2018 de partenariat avec le GIS Posidonie et l'Institut Méditerranéen d'Océanologie (M.I.O) pour le suivi par pêches scientifiques de la réserve marine du golfe de Beauduc - campagne 2017-18
Fichier
Voir le résumé
Référence du document : 201700103
Télécharger
16/02/2017
Délibération 15. Mise en œuvre des suivis par des pêches scientifiques dans le cantonnement de pêche du golfe de Beauduc
Fichier
Voir le résumé
Référence du document : 201700021
Télécharger
13/01/2017
La réglementation de la pêche et les zones marines protégées, les éco-gestes.
Fichier
Voir le résumé
Référence du document : 201700004
Télécharger
13/01/2017
Les tailles minimales/poids maximum de ramassage des coquilles en Camargue et les tailles minimum des poissons
Fichier
Voir le résumé
Référence du document : 201700003
Télécharger
20/10/2016
Délibération 7 : Convention CAP pêche Beauduc
Fichier
Voir le résumé
Référence du document : 201600217
Télécharger
13/07/2015
Quantités et engins de pêche autorisés pour la pêche maritime de loisir pour les coquillages (département13) : arrêté préfectoral
Fichier
Voir le résumé
Référence du document : 201500048
Télécharger
01/07/2014
Carte du balisage pour le cantonnnement de pêche dans la réserve marine du golfe de Beauduc
Elément
Voir le résumé
Référence du document : 201400044
Télécharger
05/12/2013
Communiqué de presse : Le Parc naturel régional de Camargue protège les ressources de la mer et son littoral - deux nouvelles zones de protection négociées et validées par les usagers et les professionnels
Fichier
Voir le résumé
Référence du document : 201300108
Télécharger
04/12/2012
Document de travail : diagnostic socio-économique du Site Natura 2000 FR-9102014 « Bancs sableux de l'Espiguette "
Fichier s Bancs sableux de l'Espiguette fait l'objet de nombreuses convoitises : pêche professionnelle, nautisme, etc. L'urbanisation du littoral, couplée à la construction de Port-Camargue, a engendré une pression importante sur le milieu. L'explosion démographique du bassin versant (en sus de la pression estivale), à laquelle s'ajoute le développement économique du site, sont autant de pressions anthropiques susceptibles de modifier le milieu, et de lui nuire.
Les habitats d'intérêt communautaires présents sur le site (les sables fins de haut niveau, les sables bien calibrés et les sables grossiers sous influence des courants de fonds) interrogent cependant la majorité des acteurs interrogés. En effet, mettre en place des outils de protection du milieu pour des habitats tels que des herbiers de posidonies est davantage compréhensible aux yeux des acteurs que de protéger des fonds sableux. Malgré cette incompréhension, les acteurs semblent avoir des attentes de cet outil, et ont présenté un intérêt certain (lors des enquêtes pour la réalisation de ce diagnostic socio-économique), qui sera à pérenniser pour mener à bien la concertation, élément incontournable à la bonne mise en oeuvre de Natura 2000.
Le diagnostic écologique, via un croisement entre la valeur patrimoniale et les risques/menaces de chaque habitat d'intérêt communautaire, a évalué et hiérarchisé les enjeux de conservation. Les sables fins de haut niveau (habitat privilégié des tellines) et les sables fins biens calibrés (réservoir d'espèces économiquement valorisables par l'activité de pêche) sont caractérisés comme des habitats présentant des enjeux de conservation moyen à fort. A contrario, les sables médiolittoraux présentent un enjeu de conservation faible. Les principales menaces qui pèsent sur leur conservation peuvent être classées en quatre catégories :
- Les phénomènes naturels : érosion, accrétion ;
- La lutte contre l'érosion : dragage, réensablement, épis, enrochements artificiels ;
- Les activités anthropiques : plaisance, pêche, aménagements littoraux, tourisme ;
- Les changements climatiques globaux : élévation de la température des eaux ;
- La qualité des eaux : dragage, réensablement, activités portuaires.
Ces enjeux de conservation, ainsi que les risques et menaces évoqués au sein de ce document (piétinement, dragage, chalutage illégal, etc.) seront à discuter avec l'ensemble des acteurs.
Voir le résumé
Référence du document : 201200121
Télécharger
04/12/2012
Document de travail : diagnostic socio-économique du Site Natura 2000 FR-9102014 « Bancs sableux de l'Espiguette "
Elément s Bancs sableux de l'Espiguette fait l'objet de nombreuses convoitises : pêche professionnelle, nautisme, etc. L'urbanisation du littoral, couplée à la construction de Port-Camargue, a engendré une pression importante sur le milieu. L'explosion démographique du bassin versant (en sus de la pression estivale), à laquelle s'ajoute le développement économique du site, sont autant de pressions anthropiques susceptibles de modifier le milieu, et de lui nuire.
Les habitats d'intérêt communautaires présents sur le site (les sables fins de haut niveau, les sables bien calibrés et les sables grossiers sous influence des courants de fonds) interrogent cependant la majorité des acteurs interrogés. En effet, mettre en place des outils de protection du milieu pour des habitats tels que des herbiers de posidonies est davantage compréhensible aux yeux des acteurs que de protéger des fonds sableux. Malgré cette incompréhension, les acteurs semblent avoir des attentes de cet outil, et ont présenté un intérêt certain (lors des enquêtes pour la réalisation de ce diagnostic socio-économique), qui sera à pérenniser pour mener à bien la concertation, élément incontournable à la bonne mise en oeuvre de Natura 2000.
Le diagnostic écologique, via un croisement entre la valeur patrimoniale et les risques/menaces de chaque habitat d'intérêt communautaire, a évalué et hiérarchisé les enjeux de conservation. Les sables fins de haut niveau (habitat privilégié des tellines) et les sables fins biens calibrés (réservoir d'espèces économiquement valorisables par l'activité de pêche) sont caractérisés comme des habitats présentant des enjeux de conservation moyen à fort. A contrario, les sables médiolittoraux présentent un enjeu de conservation faible. Les principales menaces qui pèsent sur leur conservation peuvent être classées en quatre catégories :
- Les phénomènes naturels : érosion, accrétion ;
- La lutte contre l'érosion : dragage, réensablement, épis, enrochements artificiels ;
- Les activités anthropiques : plaisance, pêche, aménagements littoraux, tourisme ;
- Les changements climatiques globaux : élévation de la température des eaux ;
- La qualité des eaux : dragage, réensablement, activités portuaires.
Ces enjeux de conservation, ainsi que les risques et menaces évoqués au sein de ce document (piétinement, dragage, chalutage illégal, etc.) seront à discuter avec l'ensemble des acteurs.
Voir le résumé
Référence du document : 201200120
Télécharger
16/11/2012
Contrat de delta Camargue : résumé
Elément Un outil de gestion concertée
des eaux et des milieux aquatiques
Le Contrat de delta Camargue a pour objectif de
mettre en place cette gestion globale et partagée
de l'eau dans le respect mutuel des différents acteurs
utilisateurs et le respect collectif des milieux
naturels dont dépend une bonne part de l'économie
du territoire (tourisme, élevage, chasse, pêche…).
Le Contrat de delta Camargue, porté par le Comité
de delta et animé par le Parc naturel régional de Camargue,
vise à améliorer de façon concertée la gestion
actuelle de l'eau dans le souci de préserver la ressource,
les milieux naturels et l'économie locale. Son
avancement se heurte toutefois à des tensions parfois
contradictoires entre enjeux politiques, héritage social
et culturel, besoin d'avancer vers une sécurisation
du territoire face au risque d'inondation, et vers une
vision cohérente et partagée de la gestion de l'eau
au regard des politiques territoriales et européennes.
Initié en 2003 et s'appuyant sur un diagnostic local,
le Contrat de delta est l'outil de mise en oeuvre d'un
programme d'actions répondant aux exigences de
la Directive cadre sur l'eau et du SDAGE 2010-2015
(Schéma directeur d'aménagement et de gestion des
eaux) établi pour le bassin Rhône-Méditerranée, qui
instaurent un nouveau cadre pour la gestion des milieux
aquatiques, assorti d'obligations de résultats.
Relancé en 2009, le Contrat de delta Camargue répond
à un enjeu de niveau européen : le bon état
écologique et chimique des eaux d'ici à 2021.
Le Contrat de delta Camargue vise donc à rendre plus
opérationnelles les grandes orientations du SDAGE.
Il permet d'y répondre de façon plus ambitieuse et
de répondre également à des objectifs propres à ce
territoire.
Voir le résumé
Référence du document : 201200107
Télécharger
16/11/2012
Contrat de delta Camargue : dossier définitif
Elément Un outil de gestion concertée
des eaux et des milieux aquatiques
Le Contrat de delta Camargue a pour objectif de
mettre en place cette gestion globale et partagée
de l'eau dans le respect mutuel des différents acteurs
utilisateurs et le respect collectif des milieux
naturels dont dépend une bonne part de l'économie
du territoire (tourisme, élevage, chasse, pêche…).
Le Contrat de delta Camargue, porté par le Comité
de delta et animé par le Parc naturel régional de Camargue,
vise à améliorer de façon concertée la gestion
actuelle de l'eau dans le souci de préserver la ressource,
les milieux naturels et l'économie locale. Son
avancement se heurte toutefois à des tensions parfois
contradictoires entre enjeux politiques, héritage social
et culturel, besoin d'avancer vers une sécurisation
du territoire face au risque d'inondation, et vers une
vision cohérente et partagée de la gestion de l'eau
au regard des politiques territoriales et européennes.
Initié en 2003 et s'appuyant sur un diagnostic local,
le Contrat de delta est l'outil de mise en oeuvre d'un
programme d'actions répondant aux exigences de
la Directive cadre sur l'eau et du SDAGE 2010-2015
(Schéma directeur d'aménagement et de gestion des
eaux) établi pour le bassin Rhône-Méditerranée, qui
instaurent un nouveau cadre pour la gestion des milieux
aquatiques, assorti d'obligations de résultats.
Relancé en 2009, le Contrat de delta Camargue répond
à un enjeu de niveau européen : le bon état
écologique et chimique des eaux d'ici à 2021.
Le Contrat de delta Camargue vise donc à rendre plus
opérationnelles les grandes orientations du SDAGE.
Il permet d'y répondre de façon plus ambitieuse et
de répondre également à des objectifs propres à ce
territoire.
Voir le résumé
Référence du document : 201200106
Télécharger
19/04/2012
Document d'objectifs des sites Natura 2000 : marais de la vallée des Baux et marais d'Arles (FR 9301596 ) et Marais entre Crau et grand Rhône (FR 9312001) - Tome 1 : Diagnostic, enjeux et objectifs de conservation et de développement durable
Elément 1. CONTEXTE ET METHODE 3
1.1. La directive « Habitats », la directive « Oiseaux » et le réseau Natura 2000 3
1.2. Le document d'objectifs 3
1.2.1. Définition et rôle du document d'objectifs 3
1.2.2. Organigramme administratif et technique pour les sites FR9301596 et FR9312001 3
1.3. Organisation du travail 3
1.3.1. Planning global 3
1.3.2. La concertation 3
2. PRESENTATION GENERALE DES SITES 3
2.1. Localisation et description générale des sites 3
2.2. Les secteurs géographiques concernés par le DOCOB 3
2.2.1. La vallée des Baux 3
2.2.2. Les marais de Raphèle 3
2.2.3. L'étang des Aulnes 3
2.2.4. La mare de Lanau 3
2.2.5. Les marais du Vigueirat, du Landre et des Coustières de Crau au sud de Mas-Thibert 3
2.2.6. Les espaces agricoles du Grand Plan du Bourg 3
2.2.7. L'étang de l'Oiseau et les anciens salins du Caban et du Relai 3
2.3. Géomorphologie 3
2.4. Climatologie 3
2.5. Hydrologie 3
2.5.1. Les eaux de surfaces 3
2.5.2. Les eaux souterraines 3
2.5.3. Les zones humides 3
2.5.4. Les usages de l'eau 3
2.5.5. La qualité des eaux 3
2.5.6. La pollution du Landre par les plastiques 3
2.5.7. Les sources de pollution 3
2.6. Le contexte administratif 3
2.7. Inventaires et protections du patrimoine naturel 3
2.7.1. Les inventaires du patrimoine naturel 3
2.7.2. Les espaces naturels protégés 3
3. LE PATRIMOINE NATUREL 3
3.1. Inventaire des habitats 3
3.1.1. Méthodologie d'inventaire et de cartographie 3
3.1.2. Caractéristiques générales du site en terme d'habitats 3
3.1.3. Occupation par secteurs des habitats les plus remarquables 3
3.1.4. Description des habitats d'intérêt communautaire 3
3.1.5. Hiérarchisation des habitats 3
3.1.6. Localisation des priorités de conservation 3
3.2. Inventaires faunistiques 3
3.2.1. Les chiroptères 3
3.2.2. Autres mammifères 3
3.2.3. Les reptiles 3
3.2.4. Les amphibiens 3
3.2.5. Les poissons 3
3.2.6. Les libellules 3
3.2.7. Les invertébrés aquatiques 3
3.2.8. Les oiseaux 3
3.2.9. Tableaux de croisement des habitats et des espèces 3
3.3. Inventaires floristiques 3
3.3.1. Méthode d'inventaire et résultats 3
3.3.2. Espèces de l'annexe 2 de la directive Habitats 3
4. ENVIRONNEMENT SOCIO-ECONOMIQUE 3
4.1. La population 3
4.2. L'agriculture 3
4.2.1. Exploitations et Surface Agricole Utilisée 3
4.2.2. Systèmes de production : entre élevage extensif et culture végétale intensive 3
4.2.3. Utilisation du sol : fourrages et céréales 3
4.2.4. La production animale 3
4.2.5. L'irrigation 3
4.2.6. Qualité et origine des produits 3
4.2.7. Tourisme et diversification 3
4.2.8. Valorisation des productions : une agriculture de qualité. 3
4.3. Aménagement, développement du territoire et projets 3
4.3.1. Les Plans d'Occupation des Sols et Plans Locaux d'Urbanisme 3
4.3.2. Le développement urbain 3
4.3.3. La Zone industrialo-portuaire de Fos 3
4.3.4. Les parcs éoliens 3
4.3.5. Les autres zones d'activité économique 3
4.3.6. Les réseaux routiers et ferrés 3
4.3.7. Les réseaux d'eau 3
4.3.8. Le traitement des déchets 3
4.3.9. Les aménagements hydrauliques 3
4.3.10. Intercommunalité et territoires de projet 3
4.4. Autres activités, activités de loisirs et fréquentation 3
4.4.1. La chasse 3
4.4.2. La pêche de loisir et la pêche professionnelle 3
4.4.3. La coupe du roseau 3
4.4.4. Fréquentation touristique 3
4.4.5. Promenades et randonnées pédestres 3
4.5. Le patrimoine historique et rural 3
5. LES ENJEUX GENERAUX DES SITES NATURA 2000 3
6. LES OBJECTIFS DE CONSERVATION ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE 3
GLOSSAIRE 3
BIBLIOGRAPHIE 3

Voir le résumé
Référence du document : 201200065
Télécharger
21/02/2012
40 ans de recherche au service de la gestion en Camargue. Actes du Forum scientifique du 24 septembre 2010
Elément Depuis la création de la Réserve naturelle en 1927, chercheurs,
gestionnaires et bureaux d'études n'ont cessé de préciser l'importance écologique du delta, mais aussi d'en modéliser le fonctionnement. La présence in situ d'un laboratoire de recherche privée (La Tour du Valat), d'une antenne du CNRS en Arles
(Laboratoire DESMID), des universités d'Aix-Marseille et de Montpellier à moins de 100 Km, font de la Camargue un laboratoire d'étude « Grandeur nature ».
C'est pourquoi, à l'occasion de ses quarante ans, le Parc a souhaité mettre à l'honneur l'action de la recherche qui, depuis des décennies, étudie, publie, et valorise ce territoire. C'est également à l'orée du renouvellement de sa Charte pour la période 2010
- 2022 que le Parc naturel régional de Camargue a jugé opportun d'effectuer une synthèse des apports de la science au service de la gestion de son territoire.
Les actes ci-après sont la transcription des propos tenus par les chercheurs et les témoins et des échanges avec les participants qui ont souhaité s'exprimer lors de la journée du 24 septembre 2010.
Résonance de 40 ans de recherche en Camargue, ce forum scientifique trouve un écho particulier au regard de l'année mondiale de la biodiversité et du plan national d'action en faveur des zones humides annoncé par la secrétaire d'Etat à l'écologie en
février 2010.

Session 1 : Gestion de l'eau
« Essai de modélisation de la gestion globale des eaux de surface dans le delta du Rhône ». Philippe Chauvelon, Chargé de recherche à la Tour
du Valat
Témoin - Olivier Rollin, Président du Syndicat mixte de
gestion des associations syndicales du pays d'Arles.
« Histoire des aménagements hydrauliques en
Camargue. Conséquences sur l'évolution des milieux
humides ».Paul Allard, Professeur à l'Université de Marseille
Méditerranée
Témoin - Jean-Pierre Gautier, Directeur du SYMADREM.
« Les contaminants dans le Vaccarès ».
Hélène Roche, CNRS/Université Paris Sud Orsay
Témoin - Eric Coulet, Directeur de la Réserve nationale
de Camargue.

Session 2 : Gestion et Conservation
du Patrimoine Naturel
« Démoustication et conservation des oiseaux
paludicoles ».
Patrick Grillas et Brigitte Poulin, Directeur scientifique et chercheur à la Tour du Valat
« Les espèces invasives. Quelles conséquences sur le
fonctionnement des écosystèmes camarguais ?». Patrick Grillas, Directeur scientifique de la Tour du
Valat
Témoin - Gérard Tischendorf, Président de l'association des pêcheurs du pays d'Arles
« L'évolution du delta depuis les années 1970.
Entre changement et stabilité ».
Jean Jalbert, Directeur général de la Tour du Valat
Témoin - Alain Dervieux. Mairie d'Arles/Desmid

Session 3 : Évolution des pratiques
« L'évolution des pratiques agricoles en relation avec la mise en oeuvre d'une
riziculture durable ». Jean-Claude Mouret, Ingénieur de recherche à l'INRA
Témoin - François Callet, Président du Centre français du riz et du Syndicat des
riziculteurs et filière.
« L'interaction entre agriculture et biodiversité au regard de l'évolution des
politiques agricoles en Camargue ». Robert Lifran, Directeur de recherche à l'INRA
Témoin - Rémy Thieuloy, Chambre d'agriculture des Bouches-du-Rhône
« L'apport des mesures agri-environnementales sur les pratiques de gestion en
milieu deltaïque ». Raphaël Mathevet, Chargé de recherche au CEFE/CNRS
Témoin - Jacques Mailhan, Président de l'association des éleveurs de taureaux de
race Camargue

Session 4 : Adaptation aux changements
« Prise en compte de la dynamique sédimentaire des plages dans
l'aménagement du littoral». François Sabatier, CEREGE, Université de Provence
Témoin - Daniel Orion, Groupe Salins.
« Les enjeux de la biodiversité face aux changements globaux dans le delta du
Rhône». Jacques Blondel, Directeur de recherche émérite au CNRS
« L'apport des sciences humaines au côté de 40 ans de recherches en sciences de
la terre et de la vie en Camargue. Vers un autre regard dans les relations homme-nature
». Bernard Picon, Directeur de recherche au DESMID/CNRS

Conclusion et synthèse
François Letourneux, Président du Conseil scientifique et d'éthique du Parc
naturel régional de Camargue et Président français de l'Union International pour la
Conservation de la Nature
Jean-Paul Taris, Président de la Tour du Valat
Voir le résumé
Référence du document : 201200026
Télécharger
22/11/2011
Plaquette d'information sur la pêche professionnelle en Camargue
Elément Une fiche d'information de 2 pages sur les spécificités de la pêche professionnelle en Camargue
Voir le résumé
Référence du document : 201100479
Télécharger
11/05/2009
La faune halieutique et les différentes pratiques et perspectives de la pêche en Camargue (Stage de liaison Primaire-Collège, lundi 26 janvier 2009)
Elément Document de synthèse à destination des enseignants

• Les différentes pratiques de pêche en Camargue
• Exemple de gestion halieutique : La gestion de la pêche de la telline
• Les migrateurs : l'anguille
• Vers la création d'aire(s) marine(s) protégée(s)…
Voir le résumé
Référence du document : 201100382
05/01/2007
La pêche professionnelle et amateur de tellines en Camargue : quantification, qualification, attentes des professionnels
Fichier
Voir le résumé
Référence du document : 201100130
Télécharger
30/06/2004
Diagnostic préalable pour une gestion halieutique dans la zone marine : présentation résumée (2,1 mega)
Elément Cette étude établit un diagnostic la zone marine du Parc naturel régional de Camargue :
- du milieu physique
- de la richesse biologique
- des usages et activités
aux moyens de synthèses bibliographique, d'interviews et de mesures de terrain

Cette étude avance des propositions de gestion :
• Création d'une zone marine protégée dans le golfe de Beauduc
• Mise en place de récifs artificiels en périphérie de la zone réserve
• Cartographie de la zone du Golfe de Beauduc avant la mise en place d'une réserve marine
• Structures artificielles expérimentales dans la zone marine protégée
• Mise en place d'une Commission "protection et gestion des ressources"
• Suivi et gestion de la zone en partenariat avec le comité local des pêches
Voir le résumé
Référence du document : 201100128
Télécharger
25/10/2004
La pêche en Camargue
Elément
Voir le résumé
Référence du document : 201100116
Réponses : 19  
Parc naturel régional de Camargue - Mas du Pont de Rousty - 13200 Arles - Tél. 04 90 97 10 82 - info@parc-camargue.fr

Site internet créé par ID-Alizés / Design BDD Communicationi